Libre voyageur

Flâneries indiscrètes dans un vaste monde

Geographér kafe, Malacca

Malacca, Malaisie.

À la terrasse du Geographér kafe, un des hauts lieux de la vie nocturne à Malacca.

Que l’on ne me demande pas d’où vient l’accent sur le « é », les accents n’existent pas en malais

C’est d’ordinaire plutôt un bar pour étrangers, où l’on joue du jazz les soirs de fin de semaine, mais, à cette heure avancée, il ne reste que quelques jeunes Chinois du quartier qui flirtent avec nonchalance.

Il fait bon, un peu d’air vient balayer la chaleur du jour, non loin des chauve-souris dansent une ronde endiablée, un chat roux à la queue raccourcie, juché sur un pot de fleurs, les observe l’air narquois.

Un enregistrement de Patrick Bruel en concert passe soudain dans le bar : c’est devenu un totem du Geographér depuis qu’il a honoré les lieux de sa visite en 2004.

Tant pis ! Une rose est plus belle ornée de quelques épines.

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2024 Libre voyageur

Theme by Anders Norén