Libre voyageur

Flâneries indiscrètes dans un vaste monde

Hong Kong : le maître zen

Hong Kong.

Dans la série « Les images pourries faites avec mon iPhone 3GS (spéciale dédicace aux amateurs de détails invisibles) » : Hong Kong – Lugard Road, sur les hauteurs de l’île.

Cet homme est un sage, un maître zen. Que dis-je ? Un Jedi accompli.

Observez attentivement son cou, une tache bleue apparaît vaguement, mais ce n’est pas un foulard, non, c’est une petite serviette…

Nous sommes sur les hauteurs de l’île de Hong Kong, sous les frondaisons des arbres tropicaux, la chaleur est moite, il fait plus de 30 degrés, il y a 80 % d’humidité dans l’air.

Je suis en nage après avoir fait trois pas, et le chevalier du Zodiaque que voilà est frais comme un gardon, en dépit de son épais polo rose à manches longues du plus bel effet.

Son secret : cette petite serviette dont il s’éponge le front avec une délicatesse et une économie de geste qui dévoilent, à qui sait observer, la maîtrise acquise par une expérience ancienne et profonde.

Si je pouvais, je m’inclinerais, mais j’ai fait trop d’exercices aux kettlebells (plus à suivre sur ce sujet) avant de partir et j’ai les reins un peu raides.

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2024 Libre voyageur

Theme by Anders Norén