Libre voyageur

Flâneries indiscrètes dans un vaste monde

Un décolleté japonais aux avantages très occidentaux

Quartier d’Ebisu, Tôkyô, Japon.

Dans une petite rue sans attrait, une porte d’ascenseur qui a connu de meilleurs jours. Vous appuyez sur le bouton d’appel, la porte s’ouvre, vous entrez dans une cabine étroite et vermoulue.

Sur le panneau, le bouton du deuxième étage manque, il y en a un pour le premier et le troisième, mais rien entre les deux. Le dernier bouton est celui du huitième, actionnez-le donc.

En sortant de l’ascenseur, empruntez immédiatement la courte volée de marches qui vous mènera au neuvième et ultime étage.

Vous découvrirez alors le « Neuf café » et sa terrasse sur le toit, dans une ville où les terrasses sont aussi rares que les bons croissants…

À la fin de la soirée, tandis que vous prendrez l’ascenseur pour rejoindre la rue, la porte s’ouvrira au cinquième étage, abritant un bar interlope, et un couple entrera dans l’ascenseur, la femme portant avec une assurance enivrée un décolleté japonais aux avantages très occidentaux…

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2024 Libre voyageur

Theme by Anders Norén