Libre voyageur

Flâneries indiscrètes dans un vaste monde

Amitié

Baalbek, Liban.

Hasan Nasrallah, chef du Hezbollah, et Bachar el Hassad, grand maître de la Syrie.

Quel est le lien entre ces deux-là ? L’amitié peut-être ?

Eh bien, le Hezbollah (« parti d’Allah ») est un parti libanais chiite, c’est aussi une organisation militaire, de résistance ou terroriste, c’est selon, largement financée et soutenue par l’Iran.

Pour sa part, Bachar el-Assad est alaouite, croyant d’une secte chiite selon les uns, ou d’une religion ésotérique selon les autres, dont les membres, très minoritaires, tiennent pourtant tous les leviers du pouvoir en Syrie, où la population est largement sunnite.

Dans la région, la rebellion syrienne est perçue essentiellement comme un combat sunnites (les rebelles) contre chiites (Bachar el-Assad et les alaouites). C’est donc le chiisme, et la lutte contre Israël (en mots plutôt qu’en actes du côté d’el-Assad) qui rapproche les deux hommes et leurs deux organisations.

Au passage, ce sont historiquement les Français, pendant leur mandat sur la région, qui favorisèrent les alaouites et leur permirent d’accéder au pouvoir.

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2024 Libre voyageur

Theme by Anders Norén