Libre voyageur

Flâneries indiscrètes dans un vaste monde

Comptabilité

Beyrouth, Liban.

Les Nabilas sont nombreuses à Beyrouth, la chirurgie esthétique fréquente, pour limer un nez trop phénicien ou remplir un soutien-gorge trop discret.

Ces chaussures aux vertigineux talons parent les pieds des belles libanaises, ou de celles qui aspirent à la beauté.

Les femmes voilées ne sont pas les dernières à déambuler juchées de la sorte, tels des échassiers. D’ailleurs, leur tenue ne présente souvent qu’une modestie toute symbolique : si elles sont effectivement couvertes de la tête aux pieds, c’est parfois d’un tissu si fin et si moulant qu’il permet de dénombrer les poils pubiens des demoiselles.

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2024 Libre voyageur

Theme by Anders Norén