Libre voyageur

Flâneries indiscrètes dans un vaste monde

Why Not Shop

Petra, Jordanie.

Des Bédouins ont installé des échoppes au pied des parois rocheuses. Leur nombre semble régulé, comme leur emplacement, qui n’empiète pas sur les monuments.

Ils vendent de la bibeloterie pour touriste, et des bouteilles de sable de Petra où des couches de multiples couleurs sont disposées afin de dessiner de savants motifs.

Ils sont plutôt tranquilles, voire aimables. Le seul harcèlement viendra, et encore plutôt raisonnablement, des muletiers ou des conducteurs de calèche, pour lesquels la concurrence est rude, le client rare.

Ceux-là vous proposent des « Mister, Petra taxi!« , « Beduin taxi! » en vous présentant leur bête de course, portant sur le dos une magnifique couverture Minnie Mouse tellement maltraitée par le vent et le sable qu’elle en a pris l’aspect d’un authentique ouvrage d’artisanat local.

J’ai perfectionné un « Laâ choukrân » guttural et viril à souhait qui me vaut désormais de passer pour un Arabe bon teint, tant que la conversation ne se poursuit pas…

Il n’empêche que le taxi bédouin peut vous épargner d’éprouvantes ascensions, de longues marches sous le soleil. Je ne l’ai pas emprunté pour ma part, j’ai eu pitié des pauvres bêtes et mes explorations des jours précédents m’avaient accoutumé à marcher.

Enfin, nous en reparlerons.

Quant au nom de cette échoppe, disons que le propriétaire a dû en avoir assez de chercher une alternative à « Petra Gifts », « Nabataean Handiwork » et autres joyeusetés.

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2024 Libre voyageur

Theme by Anders Norén