Libre voyageur

Flâneries indiscrètes dans un vaste monde

La routine, en somme…

Jérusalem, Israël / Pays imaginaire et rêvé de Palestine.

Porte de Damas. Manifestation palestinienne pour le 65e anniversaire de la Naqba.

Alors, voici quelles sont les règles du jeu : les jeunes Palestiniens viennent manifester à la Porte de Damas pour demander le droit au retour sur la terre de Palestine des expulsés de 1948 et de leurs descendants, soit 5 millions de personnes.

Il est bien connu qu’Israël n’entend pas prêter l’oreille un seul instant à de telles revendications, cette manifestation est donc vaine, mais ça fait un peu de presse, et surtout ça défoule.

De l’autre côté, de jeunes Juifs ultra-orthodoxes viennent dans cette partie musulmane de Jérusalem dans le seul but de provoquer à bon compte, puisque l’armée les protège.

Rappelons que ces matamores sont dispensés, pour motif religieux, du service militaire obligatoire de trois ans, à la différence des soldats présents, qui, eux, sont beaucoup plus placides.

L’ensemble a l’air d’une mauvaise tragi-comédie où chacun joue son rôle :
– les gamins palestiniens jouent aux résistants de pacotille ;
– les gamins juifs orthodoxes jouent aux fiers-à-bras qui vont en remontrer aux Palestiniens, mais ils s’enfuient comme un vol d’étourneaux dès que quelqu’un fait les gros yeux ;
– les militaires israéliens feraient bien une sieste, mais ils interviennent quand les Palestiniens se montrent un peu trop insolents ou quand les Juifs orthodoxes se mettent trop en danger ;
– les volontaires du Croissant rouge palestinien soignent les blessés.

La routine, en somme…

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2024 Libre voyageur

Theme by Anders Norén