Libre voyageur

Flâneries indiscrètes dans un vaste monde

Ambre gris

San Pedro, Ambergris Caye, Bélize.

San Pedro est une petite ville, une bourgade dirions-nous, située sur l’île bélizienne d’Ambergris Caye.

Les francophones auront reconnu dans « Ambergris » l’ambre gris que les gosiers anglophones, Bélize étant une ancienne colonie britannique, la seule au milieu de pays tous hispanophones, ont déformé de la sorte.

On circule ordinairement à pied à San Pedro, on y trouve peu de voitures, et les distances sont courtes, mais il y a aussi beaucoup de voiturettes de golf, un peu comme dans le village du Prisonnier, en plus tropical, plus encombré, et avec une cordialité moins feinte.

Au fait, qu’est-ce donc que l’ambre gris ? Une concrétion épaisse et odorante provenant de l’intestin des cachalots, utilisée depuis des temps anciens en cosmétique et en parfumerie, et que les baleiniers venaient autrefois chercher en ces parages.

L’ambre gris se négociait alors plus cher que l’or.

Les marins en trouvaient de petits amas flottant à la surface des océans ou parfois sur les plages.

On mit longtemps à découvrir que les cachalots le produisaient, ce fut alors l’hallali

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2024 Libre voyageur

Theme by Anders Norén