Libre voyageur

Flâneries indiscrètes dans un vaste monde

Chewing-gum

Tikal, Guatemala.

Observez les marques sur l’écorce de cet arbre.

Il s’agit d’un sapotillier, sa résine, un latex blanc appelé « chiclé » (du nahuatl, la langue des aztèques, « tziktli »), était utilisé pour produire du caoutchouc pour les pneus, quand, à la fin du 19e siècle, un américain, Thomas Adams, découvrit qu’ajouté à du sucre, le chiclé faisait une excellente gomme à mâcher, qui devint le produit principal d’exportation de la région pendant longtemps.

Quant aux traces, ce sont le long de ces meurtrissures que le chiclé s’écoule, pour être recueilli au pied de l’arbre.

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2024 Libre voyageur

Theme by Anders Norén