Libre voyageur

Flâneries indiscrètes dans un vaste monde

Trajineras

Xochimilco, District fédéral, États-Unis mexicains.

Xochmilco (« lieu du champ de fleurs » en nahuatl) est une cité partiellement lacustre des alentours de Mexico.

Le centre en est occupé par des canaux et des jardins flottants, on y circule sur des petites barques ou des grandes barges peintes de couleurs vives, les « trajineras« .

Le lieu, inscrit au patrimoine mondial par l’Unesco, est ce qu’il reste de l’habitat aztèque précolombien et du lac Texcoco, progressivement asséché depuis la conquête espagnole et réduit à peau de chagrin.

C’est à cela que Mexico ressemblait à l’arrivée de Cortés, des chaussées de terre ferme où étaient édifiés les temples et les palais, et des réseaux de canaux et d’habitats flottants.

Le lac était alors très étendu, et fournissait des ressources pour la population considérable de la capitale aztèque.

Aujourd’hui, les mexicains viennent pour y passer un après-midi entre amis, entre amoureux ou en famille.

On loue une trajinera, on se fait apporter nourriture et boisson au fil de l’eau, des barques venant accoster pour livrer ce qu’il vous plaît.

On embarque aussi quelques musiciens, et vogue le navire.

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2024 Libre voyageur

Theme by Anders Norén