Libre voyageur

Flâneries indiscrètes dans un vaste monde

The Cloisters – Thieves, thieves! My precious! Gollum! Gollum!

New York, États-Unis d’Amérique.

The Cloisters.

En 1789, la jeune République française s’empara des biens des nobles et de l’Église et les revendit massivement pour alimenter les caisses de l’État.

Au début du 20e siècle, un sculpteur américain, George Grey Barnard racheta à des particuliers ou des antiquaires des sculptures et des éléments d’architecture provenant de monastères du sud de la France.

Son intention était de les exposer dans un musée à New York.

Le milliardaire John D. Rockefeller Jr. soutint le projet et fit édifier un ensemble de quatre cloîtres (The Cloisters, on s’y croirait) reproduisant des monastères français, dans un parc sur les hauteurs de Manhattan, près de la rivière Hudson, afin d’y accueillir la collection Barnard.

On baguenaude ainsi dans l’abbaye Saint-Michel de Cuxa, dans les Pyrénées, dans le monastère de Saint-Guilhelm-le-Désert, dans l’Hérault, dans le monastère cistercien de Bonnefont-en-Comminges, ou dans le couvent carmélite de Trie-en-Bigorre, dans les Hautes-Pyrénées.

En me promenant dans cette superbe recréation du moyen-âge français en plein New York, où sont rassemblés des chefs d’oeuvre du patrimoine national, je me prends à penser « Thieves, thieves! My precious! Gollum! Gollum!« .

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2024 Libre voyageur

Theme by Anders Norén