Libre voyageur

Flâneries indiscrètes dans un vaste monde

« Sécurité », qu’ils disent

Village de Walaja, région de Béthléem, Palestine / municipalité de Jérusalem, Israël.

Maison détruite par les bulldozers israéliens.

La logique est la suivante : vos enfants se marient, il leur faut une maison pour élever leur famille, vous demandez un permis de construire aux autorités israéliennes, elles refusent systématiquement, vous construisez tout de même une maison, ou une extension de la maison familiale, avec vos faibles moyens.

En 7 à 10 ans, la maison est achevée, et, un jour, au petit matin, les bulldozers viennent, protégés par des soldats, pour en quelques instants la détruire, comme une paillotte corse.

Ces tas de gravats, il y en a partout à Walaja, il n’est pas une famille qui n’ait été épargnée.

Et pendant ce temps, les colonies poussent comme des champignons, et le mur de « sécurité » s’avance, se développe, s’insinue, comme un chancre.

Sous ce prétexte de « sécurité », les Israéliens spolient, humilient, détruisent et parfois tuent. Il n’est guère de mot que les Palestiniens ne haïssent plus que celui-là.

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2020 Libre voyageur

Theme by Anders Norén