Libre voyageur

Flâneries indiscrètes dans un vaste monde

Linguistique

Mandalay, Birmanie.

Paya Mahamuni ou « Temple du Grand Sage » en sanskrit.

L’occasion m’est donnée (et je la saisis) de souligner la parenté entre toutes les langues indo-européennes, dont le sanskrit, l’ancienne langue indienne, est l’une des branches, au même titre que le français. « Maha« , comme dans Mahatma (« grande âme », le surnom de Mohandas Gandhi), veut dire « grand ». Le grec « megas » et le latin « magna » proviennent de la même racine indo-européenne (*meg, l’astérisque signifiant que le mot n’a jamais été constaté, c’est une reconstitution linguistique) qui a subi des déformations phonétiques propres à chaque langue au fil des millénaires.

Quant à « muni« , que l’on retrouve aussi dans le surnom de Bouddha, Shakyamuni, « le sage de la tribu des Shakya », il vient de l’indo-européen (les puristes diraient proto-indo-européen) *men, « penser » qui a aussi donné « mind » en anglais, ou « mens« , de même sens, en latin.

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2020 Libre voyageur

Theme by Anders Norén