Libre voyageur

Flâneries indiscrètes dans un vaste monde

Cathédrale de la Almudena

Madrid, Royaume d’Espagne.

Cathédrale de la Almudena.

Après que Clovis et ses Francs eurent mis en 507 la pâtée aux Wisigoths, un peuple germanique qui régnait depuis Toulouse sur le sud de la France et l’Espagne actuelle, Tolède était devenue la capitale du nouveau royaume wisigoth qui vint rapidement à s’étendre sur toute la péninsule ibérique.

Les Wisigoths étaient originellement ariens (à ne pas confondre avec « aryens »), comme les Lombards, un autre peuple germanique qui conquit une partie de l’Italie. Ils suivaient la doctrine chrétienne professée par Arius, un théologien alexandrin, qui faisait du Christ un homme d’abord, doté ensuite d’une part de divinité, là où l’orthodoxie définie au Concile de Nicée voyait la consubstantialité des deux natures du Christ.

On s’étriperait pour moins que ça…

Au bout d’un moment, comme les Wisigoths étaient pragmatiques, et que leurs sujets étaient majoritairement des Chrétiens nicéens, trinitaires (« normaux » si vous préférez), ils se convertirent eux-mêmes.

La capitale du royaume étant Tolède, un archevêché fut naturellement érigé dans cette ville.

En 711, les Berbères de Tariq ibn Aiyad envahissent l’Espagne, prennent Tolède, le corps du dernier roi wisigoth, Rodéric, ou Rodrigue, ne sera pas retrouvé. Sa veuve, la reine Egilona, épousera ensuite le gouverneur d’al-Andalus, l’Espagne musulmane. L’attrait de l’exotisme sans doute…

En 1085, les chevaliers aux ordres du roi de Castille reprennent Tolède aux Musulmans.

En 1561, le roi d’Espagne Philippe II déplace la capitale de Tolède à Madrid.

C’est là que les ennuis commencent…

Il se trouve que Madrid appartient au diocèse de Tolède, les deux villes étant situées à peu de distance l’une de l’autre.

Le roi Philippe souhaite que Madrid devienne un évêché indépendant.

Mais l’archevêque de Tolède ne voit pas les choses de cet œil là, il refuse de se voir déposséder d’une partie de son territoire « spirituel » et s’oppose avec ténacité à la volonté du roi.

À telle enseigne qu’il faudra attendre plus de 3 siècles pour que le pape crée finalement un nouveau diocèse à Madrid, en 1885.

Qui dit diocèse, dit cathédrale. On commence donc l’édification d’une basilique, mais le manque de subsides fera interrompre l’opération plusieurs fois.

En 1993, les travaux s’achevèrent enfin…

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2020 Libre voyageur

Theme by Anders Norén