Libre voyageur

Flâneries indiscrètes dans un vaste monde

Temple nubien d’Amon

Madrid, Royaume d’Espagne.

En 1954, le premier ministre égyptien Nasser décide de construire le haut barrage d’Assouan afin de réguler le flux du Nil et fournir de l’électricité au pays.

Cette décision aura des conséquences politiques, économiques, écologiques et humaines majeures, poussant Nasser à nationaliser le Canal de Suez afin de financer la construction du barrage, ce qui provoquera une attaque de la France, du Royaume-Uni et d’Israël, la fameuse crise de Suez, le retrait des armées étrangères sous ordre de l’ONU, puis consécutivement l’alliance de l’Égypte avec l’Union soviétique.

Le lac Nasser, créé par le haut barrage, est le résultat de l’engloutissement de la vallée du Haut-Nil, forçant les habitants de la région, les Nubiens, à l’exil vers des terres arides, et noyant nombre de trésors archéologiques.

Une campagne internationale fut engagée pour déplacer les temples antiques avant leur disparition sous les eaux du lac. Certains furent sauvés, beaucoup furent noyés à jamais.

En échange de son aide, l’Espagne reçut le temple nubien d’Amon provenant de Debod, qui fut reconstruit à Madrid, et que voici.

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2020 Libre voyageur

Theme by Anders Norén