Libre voyageur

Flâneries indiscrètes dans un vaste monde

Port de Belém

Belém, capitale de l’État du Pará, Brésil.

Port de Belém.

Belém borde le large fleuve Pará dont l’estuaire est le même que celui de l’Amazone, mais dont les bassins sont distincts : en clair, Pará et Amazone sont deux fleuves différents en dépit de leur proximité géographique et des nombreuses voies de passage entre les deux.

Devant Belém s’étend la vaste baie de Guarajá où se jette aussi le rio Guamá, modeste par rapport au puissant Pará, lui-même grossi de l’apport du Tocatins.

Belém était une des capitales avec Manaus du commerce du caoutchouc, extrait de l’hévéa de la forêt environnante, et qui fut florissant de la fin du XIXe siècle jusqu’au début du XXe siècle avec l’essort de l’automobile et de l’industrie.

Les riches monuments et nobles bâtisses de la ville datent de cette période qui prit fin avec la main-mise britannique sur la production de caoutchouc, mais c’est une histoire que je narrerai plus tard.

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2020 Libre voyageur

Theme by Anders Norén