Libre voyageur

Flâneries indiscrètes dans un vaste monde

Rencontre des eaux

Rencontre des eaux, en aval de Manaus, capitale de l’État d’Amazonas, Brésil.

Manaus n’est pas situé sur l’Amazone mais sur son affluent principal, le Rio Negro.

Quelques kilomètres plus en aval le Rio Negro atteint le Rio Solimões qui change alors de nom pour devenir le fleuve Amazone.

Au confluent des deux rivières se produit un phénomène spectaculaire : les eaux noires, froides, acides, lentes et peu profondes du Rio Negro rencontrent celles, ocres, chaudes, de pH neutre et rapides du Rio Solimões. Les différences entre les deux flux font qu’ils ne se mélangent pas, et que l’Amazone se présente pendant plus de dix kilomètres sous l’aspect d’un long serpent bicolore.

En plongeant successivement la main dans l’une ou l’autre partie, on perçoit nettement les différences de température et de vitesse.
La couleur noire du Rio Negro tient à sa forte concentration en fer et en matière organique, tandis que le Solimões charrie des terres boueuses. Les deux rivières font chacune plus de trois kilomètres de large au point de rencontre.

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2020 Libre voyageur

Theme by Anders Norén