Libre voyageur

Flâneries indiscrètes dans un vaste monde

Demolidor

São Paulo, État de São Paulo, Brésil.

Vendeur de livres et de bandes dessinées d’occasion.
Ces kiosques improvisés au pied des immeubles sont fréquents à São Paulo, en concurrence avec de nombreuses librairies ayant pignon sur rue. Les Paulistes même pauvres ont accès à une litterature populaire, mais aussi à des ouvrages plus exigeants.

Tiens ! En portugais, Daredevil est devenu « Demolidor ». Un nom plutôt mal indiqué pour ce personnage des comics Marvel (daredevil signifie précisément « qui tente le diable », ce qui se traduit communément par « casse-cou » ou « trompe-la-mort » et non par « démolisseur »), mais qui s’accorde à merveille avec les deux D entrelacés qu’il arbore sur son costume.

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2020 Libre voyageur

Theme by Anders Norén