Libre voyageur

Flâneries indiscrètes dans un vaste monde

Quatre par trois

Buenos Aires, Argentine.

En arrivant à Buenos Aires en provenance de São Paulo, ce qui saute aux yeux ce sont les innombrables panneaux publicitaires, les écrans lumineux.

Ils sont devenus tellement habituels dans les villes que l’on en oublie leur présence.

Il y a dix ans, la municipalité de São Paulo a mis en place la Lei Cidade Limpa (« loi ville propre ») qui interdit les affichages publicitaires (et accessoirement la circulation des camions durant la journée). São Paulo est ainsi exempt de toute cette pollution criarde, et l’on n’en a jamais tant conscience que lorsque l’on revient dans le monde normal où l’avidité angoissée de gens d’argent s’affiche partout en quatre par trois.

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2020 Libre voyageur

Theme by Anders Norén