Libre voyageur

Flâneries indiscrètes dans un vaste monde

Les illuminati de la Moskova

Moscou, Russie.

La mairie de Paris a ouvert l’année dernière un espace naturiste dans le bois de Vincennes.

Après quelques sympathiques pique-niques organisés par l’association des naturistes de Paris, où quelques femmes faisaient bonne figure, le lieu est devenu une manière de cercle masculin, presque exclusivement homosexuel : on se croirait dans un club londonien au début du siècle, en aussi guindé quoique sensiblement moins habillé.

Pour la donzelle de passage, l’endroit apparaît accueillant en diable. Les aventurières qui s’y essaient ne renouvellent guère l’expérience.

En découvrant cet étrange rassemblement caché dans un parc sur les berges de la rivière, j’ai eu un sentiment semblable, comme si j’assistais à un rituel auquel je n’étais pas convié. Tel Tom Cruise dans Eyes Wide Shut lorsqu’il s’invite en cette mystérieuse soirée.

De peur d’être moi aussi démasqué, je ne me suis pas trop attardé. Je conserve néanmoins la singulière impression d’avoir entraperçu l’assemblée muette des Illuminati de la Moskova.

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2020 Libre voyageur

Theme by Anders Norén