Libre voyageur

Flâneries indiscrètes dans un vaste monde

Three Castle Head

Three Castle Head, West Cork, County Cork, Irlande.

En 1170, Richard de Clare, un prince anglo-normand, mieux connu aujourd’hui sous le nom de « Strongbow » (j’ai déjà évoqué ce personnage), débarque en Irlande pour secourir Diarmait Mac Murchada, le roi de Leinster, dépossédé de ses domaines par un rival, et qui avait promis la main de sa fille Aoife en échange d’un secours militaire.

L’année suivante, Mac Murchada décède, et Strongbow se retrouve en position de disputer la couronne à l’héritier légitime, son propre beau-frère, dont il ne fera qu’une bouchée.

C’est le véritable début de la conquête de l’Irlande, d’autres barons normands viendront d’Angleterre les années suivantes pour se tailler à leur tour un royaume en Hibernie.

Les clans locaux doivent alors souvent se réfugier dans les montagnes, les terres les plus reculées.

C’est le cas des O’Mahony, une famille autrefois puissante qui avait régné sur tout le sud de l’île, et qui se retrouve acculée sur un territoire étriqué, au bord de l’Océan.

Le petit château de Dunlough constitué de trois tours (d’où « Three Castle Head »), bâti sur un étroit et vertigineux promontoire rocheux entre deux mers, fut l’un des derniers repères d’où les O’Mahony continueront à exercer les bribes de leur autorité passée.

De ces temps anciens, il demeure leur nom gravé sur les stèles du vieux cimetière de l’église Sainte-Marie de Schull, ou peint sur les devantures des échoppes. Nombreux sont encore les O’Mahony, Mahony ou Mahoney dans les parages.

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2024 Libre voyageur

Theme by Anders Norén