Libre voyageur

Flâneries indiscrètes dans un vaste monde

Leszek Pacholski, recteur de l’université de Wroclaw

Wroclaw, Pologne.

Portrait de Leszek Pacholski, mathématicien, recteur de l’université de Wroclaw de 2005 à 2008.

Dans ce long hall sont accrochés les portraits peints de tous les recteurs depuis la reprise en main de l’université par les autorités polonaises, à la fin des années 40. J’ignore ce qu’il est advenu de ceux des recteurs allemands. Utilisés comme bois de chauffage ou remisés hors de vue.

Tous ces hommes, il n’est point de femme, posent assis dans un fauteuil, dignes, revêtus d’une robe écarlate bordée d’une large bande d’hermine, et coiffés du chapeau propre à leur rang. Ils arborent fièrement un collier de ferrets portant l’aigle de Pologne, une chevalière gravée du même, et le sceptre ouvragé symbole de leur pouvoir.

Dans cette galerie, il n’est qu’un seul à paraître debout, en chemisette, sans aucun des attributs de sa fonction, que la robe, négligemment jetée sur son bras. Le tableau même se dispense d’un cadre net et défini.

Ce monsieur Pacholski m’est singulièrement sympathique.

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2024 Libre voyageur

Theme by Anders Norén