Libre voyageur

Flâneries indiscrètes dans un vaste monde

Fearless Girl

Wall Street, Manhattan, New York, États-Unis.

La Fearless Girl, la « fille sans peur », faisant désormais face à la Bourse de New York.

Elle était jusqu’en novembre 2018 placée devant le Charging Bull, le « taureau chargeant », perçu comme le symbole du capitalisme puissant, brutal et triomphant.

Une petite fille défiant les forces mâles de l’argent, beau conte.

Sauf que… La véritable histoire est bien différente.

En 2017, la société de gestion d’actifs SGGA, la troisième plus importante au monde, souhaite communiquer sur un nouvel index de fonds d’investissement nommé SHE.
Il s’agit d’un fond placé dans des sociétés faisant une place « plus large » aux femmes à des postes de direction.

Vertu ou opportunisme, à vous de juger… SGGA, par ailleurs sous le coup de plusieurs procédures pour fraude et pour sa politique d’inégalité salariale envers les femmes, fait donc appel à McCann New York, une célèbre agence publicitaire, afin de proposer une campagne de promotion pour ce nouvel index.

Le 7 mars 2017, la veille de la Journée pour les droits des femmes, McCann fait installer le bronze représentant la Fearless Girl en face du Charging Bull, sans se soucier de l’auteur de la statue.

Disposant initialement d’une autorisation d’une semaine accordée par la municipalité de New York, portée bientôt à un mois, la statue est désormais vouée à demeurer en son emplacement actuel.

Si elle est sans peur, cette petite fille, c’est que sa frimousse frondeuse n’est qu’un masque.

Derrière, il y a en réalité le visage de quelques hommes, les maîtres de SGGA et de McCann.

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2020 Libre voyageur

Theme by Anders Norén